Groupe d’appui au développement rural

L’implication du GADRU dans la lutte contre la COVID-19

L'implication du GADRU dans la lutte contre la COVID-19

Le 19 de mars 2020, les premiers cas de contamination du COVID-19 sont enregistrés en Haïti. Le Gouvernement haïtien a déclaré l’état d’urgence sanitaire et a pris un ensemble de mesures tendant à limiter les risques de propagation du virus. Au mois de mai, tout le territoire national est touché par le virus. La bataille contre la COVID-19 est devenue plus sérieuse et a exigé l’implication de toute la société. Le Groupe d’Appui au Développement Rural (GADRU) a compris la nécessité de participer dans l’effort mondial et national pour réduire les cas de contaminations et de venir en aide aux familles paysannes.
Pourquoi les familles paysannes ?
Les communautés rurales sont au cœur des préoccupations du GADRU. Malgré le développement des moyens de communication et d’information, l’accès à l’information leur est très limité. L’accès à la santé est très faible pour ceux qui évoluent en milieu rural. La pratique de lavage des mains n’est pas totalement présente dans le quotidien des familles paysannes. Ainsi le besoin de sensibilisation aux mesures barrières s’avère très important pour la population rurale.

GADRU et ses partenaires : pour une réponse au COVID- 19 en milieu rural
Le GADRU en étroite collaboration avec ses partenaires (MISERREOR, Manos Unidas, SCIAF) s’est engagé à informer et à sensibiliser les communautés rurales en vue de prévenir la maladie. Dans les communes de Mombin-Crochu et de Vallières, il a procédé à la distribution des kits hygiéniques et sanitaires, des masques et des récipients pour le lavage des mains.

Pour renforcer la sensibilisation, le GADRU a produit un spot audio portant sur la réalité de la maladie, sur les manières de transmission et sur les mesures de précautions sanitaires et sociales à prendre pour éviter d’attraper le virus.
Pour accompagner les leaders communautaires dans leur effort de contribution pour informer les familles paysannes sur la maladie, le GADRU a engagé les services d’une infirmière pour animer une séance de formation sur les moyens de transmission de la maladie et sur les mesures de prévention.
Evoluant dans le département du Nord-est depuis plus de 25 ans, le GADRU a développé des relations de proximité et un rapport de confiance avec les familles paysannes. Sa réputation lui facilite donc la tâche dans le combat pour ralentir la course du Coronavirus dans le pays.

Dans la même rubrique

Commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.